Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
BLOCKCHAIN : quels défis à relever par l’expert-comptable de demain ?

BLOCKCHAIN : quels défis à relever par l’expert-comptable de demain ?

Interview de Sanaa Moussaid (SM), présidente du Comité transition numérique et Dominique Perier (DP), président du Comité Technologique du CSOEC

 

Concrètement, qu’est-ce que la Blockchain ? Pouvez-vous nous présenter un cas d’usage pour l’expliciter ?

SM : Dans un monde numérique, la façon dont nous règlementons et garantissons les contrôles doivent évoluer. Fort de ce constat, la blockchain pourrait être une réponse à ces problématiques. La Blockchain est une technologie qui fonctionne de pair à pair. On peut l’assimiler à un livre ouvert, sur lequel chaque participant  pourrait écrire, lire et chacun en possédant une copie. Ce registre est immuable et traçable.

DP : Mais c’est aussi une remise en cause du modèle du rôle traditionnel de tiers de confiance puisque cela supprime toute intermédiation et va nous obliger à sortir du cadre.
Nous sommes à l’aube d’un bouleversement majeur. D’ailleurs, la blockchain trouve aujourd’hui des applications pratiques dans tous les secteurs. Une grande surface a lancé sa blockchain sur des produits alimentaires pour assurer la traçabilité de ces produits. Par un dispositif se matérialisant par un QR Code sur l’étiquette du produit, le consommateur peut garantir l’origine du produit : lieu et mode d’élevage, nom de l’éleveur, alimentation reçue (céréales, sans OGM), labels, lieu d’abattage etc.

 

Quel pourrait être le rôle selon vous de l’EC sur la blockchain ?

DP : Hier encore, on ne savait pas qu’on en serait là avec internet. Là encore, il s’agit d’une révolution sociétale, plus que technologique. La profession doit être parée pour l’avenir afin d’anticiper au mieux les besoins futurs. Nous devons donc comprendre et adopter ces technologies émergentes pour pouvoir détecter les cas d’usage sur lesquels les clients pourraient avoir des gains de productivité.

SM : L’enjeu est majeur et concerne à la fois les nouvelles compétences à intégrer et renforcer, comme des propositions de missions à élargir telles que le contrôle de la fiabilité des données. Dans cette démarche de transformation de la profession, l’expert-comptable doit s’adapter au changement pour devenir expert-blockchain. Dans ce cadre et pour répondre à ces évolutions, le Conseil supérieur participe activement à l’UNCEFACT* et a initié un groupe de travail blockchain afin d’identifier les impacts métiers et aider les cabinets à sortir de leur zone de confort.


* Instance internationale (gérée par l’ONU) qui sert de point de convergence et permet la réalisation et la publication des recommandations pour la facilitation du commerce et pour la normalisation du commerce électronique.
%d blogueurs aiment cette page :