Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur

Une stratégie pour digitaliser les cabinets

Depuis le 70ème congrès sur le thème de l'expert comptable numérique, le Conseil supérieur a mis une véritable stratégie pour accompager la profession et ses clients

siege

> juillet 2016

« Dans le cadre de la définition de la stratégie numérique de l’institution, les membres du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables décident :

Le lancement d’un programme d’accompagnement des cabinets comptables à travers trois actions :

  1. Elaboration d’un support de sensibilisation sur la révolution numérique et ses impacts pour les cabinets
  2. Elaboration d’un auto-diagnostic sur le numérique pour les cabinets
  3. Mise en place d’une journée de formation gratuite via les IRF complétée par la mise en ligne de modules de e-learning thématique

La mise en œuvre d’une mission d’accompagnement des entreprises dans leur transition numérique à travers :

  1. La signature d’un accord avec le Conseil national du numérique afin de positionner les experts-comptables comme les interlocuteurs privilégiés des entreprises
  2. La conception d’un séminaire de formation modélisant la mission d’accompagnement auprès des TPE qui sera proposé gratuitement aux experts-comptables

Il est par ailleurs décidé :

      • « d’associer le CSOEC au développement de la plateforme France Connect (à travers la compatibilité des outils d’identification du CSOEC)
      • d’entreprendre une réflexion sur l’évolution des produits Signexpert et Statexpert
      • de confier à la commission innovation technologique la réalisation d’un cahier des charges identifiant les besoins de la profession en matières de Cloud, de collecte des factures, de coffre-fort numérique et d’archivage.»

> mars 2016

Dans une étude intitulée "TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DE L’ÉCONOMIE : ENJEUX, PRIORITÉS, MOYENS POUR LES EXPERTS COMPTABLES", Philippe Lemoine, auteur d’un rapport sur la transformation numérique de l’économie rendu au gouvernement le 7 novembre 2014 pose les termes du débat et rappelle que

"L'Ordre des Experts-Comptables a accompagné différentes initiatives technologiques d'une politique active de partenariats qui place aujourd'hui la profession en position d'interlocuteur privilégié des Administrations fiscales et sociales, des éditeurs de logiciels spécialisés, des grands opérateurs de réseaux, des groupements et des communautés visant à promouvoir l'EDI, le cloud-computing et la confiance dans la société numérique.
Le réseau des experts-comptables a ainsi vocation à être le réseau
d'accompagnement et de confiance du tissu entrepreneurial, à l'âge numérique."

Sur ces bases, il propose une véritable stratégie numérique pour la profession et pour ses clients, les PME, qui reçoit immédiatement un écho auprès des élus du Conseil supérieur.

strategie

> septembre 2015

Le 70e Congrès de l’Ordre dont le thème est "l'expert comptable numérique" rassemble près du tiers de la profession.

La transition numérique inquiète, à commencer par les entreprises qui déclarent, selon un sondage de l’Institut Harris commandé pour le congrès qu’un tiers des chefs d’entreprise ne se sent pas « à l’aise » avec le numérique, que 60 % d’entre eux estiment que la transition numérique est un enjeu important pour leur entreprise et les trois quarts d’entre eux qu’ils vont connaître une évolution numérique dans la prochaine décennie. Il ressort du même sondage  que les chefs d’entreprise font confiance à hauteur de 80 % aux experts-comptables pour les accompagner dans la transition numérique de leur activité !

Ce capital confiance est notre meilleure garantie pour aborder le défi de l’ère numérique et la dématérialisation qui la symbolise. Le premier ministre Manuel Valls tout comme Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, le confirment : l'expert comptable est la « clé de voûte de la démarche [numérique] ».

Lors de la plénière d'ouverture, Mark Koziel, vice-président de l’AICPA, l’institut américain des experts-comptables, livre un précieux regard « vu des Etats-Unis » sur cette transition numérique.

Prenant appui sur le livre blanc du consultant high-tech Geoffrey Moore sur les services de comptabilité à l’heure du virage digital, il a rappelle les trois tendances qui touchent les cabinets : le passage du papier au numérique ; celui d’une présence physique à une présence numérique ; et enfin, celui du statut de généraliste à celui de spécialiste. « Ce sont des changements qui peuvent permettre aujourd’hui aux petits cabinets de faire concurrence aux grands grâce aux technologies », a souligné Mark Koziel. Des changements qui impliquent la prise de décisions stratégiques : détermination de la forme d’évolution de son cabinet, identification des investissements technologiques appropriés, organisation de la gestion du changement autour des transformations des pratiques commerciales spécifiques et du déploiement technologique.