Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
illustration big data sous licence CC0 Creative Commons by Pixabay

Et si vous embauchiez un data scientist ?

Même Pôle Emploi le prédit ! L’un des métiers les plus recherchés dans la sphère digitale dans les années à venir sera celui de « data scientist », analyste des données collectées et stockées dans l’entreprise.

Pour se faire une idée sur la question et comme on pourra le lire dans un article des archives du Monde.fr, le chiffre d’affaires (9 milliards d’euros d’ici 2020) et le nombre d’emplois (137.000 d’ici 5 ans) liés à l’exploitation des données en France s’annonce spectaculaire.

Tout le monde se rend à l’évidence : l’automatisation des tâches liée à la tenue impactera l’emploi des cabinets mais pourrait pour autant en créer de nouveaux. Qu’ils s’agisse de l’analyse marketing des comportements des visiteurs sur son site (conversion) ou de celle des clients dans leur gestion, ces données collectées seront précieuses à une double condition. La première est l’interfaçage des solutions métiers avec des applications tierces comme des CRM ou DMP*(ou de les choisir avec cette intégration). La seconde sera d’engager une stratégie claire et précise de ce que l’on veut faire de cette donnée. Avant de voir débarquer le robot Ross, cyber avocat conçu avec l’intelligence artificielle IBM Watson, il y a sans doute un espace à utiliser pour délivrer du conseil 2.0 ! Dans cette attente, pour se familiariser avec la data science, explorer le site lebigdata.fr pour qui elle n’a plus de secrets.

 

*définition d’une DMP dans le, Wikinum

%d blogueurs aiment cette page :