Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Thierry Onno, Président de la Commission Management des cabinets au CSOEC

Interview de Thierry Onno, Président de la Commission Management des Cabinets du Conseil Supérieur de l’Ordre et Vice-Président du Conseil Régional de l’Ordre des experts-comptables de Normandie.

1) Bonjour Thierry, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai créé mon cabinet en 1994 en Seine Maritime et j’exerce depuis 2013 à Isneauville au nord de la ville de Rouen. Aujourd’hui, nous sommes 18 collaborateurs et 4 experts-comptables et commissaires aux comptes.

Depuis le début, notre volonté a été de mettre en place une démarche  personnalisée dans la recherche et l’optimisation de la satisfaction de nos clients et dans des processus d’amélioration continue. Cela nous a amené notamment à être certifiés ISO 9001 depuis 2011.

J’ai toujours été mobilisé dans la profession au travers de différentes missions dont actuellement, Vice-Président du Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Rouen-Normandie en charge de la communication, Elu au Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables et Président de la commission Management des cabinets.

 

2) Quelles sont les principales missions de la Commission Management ?

La Commission Management des cabinets est rattachée à Nicole Calvinhac, Vice-Présidente en charge du secteur Performance des Cabinets qui est organisé en 4 commissions et qui sont structurés par thématiques : Numérique, Formation, Management et Marketing des cabinets.

Notre commission se réunit tous les mois avec pour objectif de mener une réflexion globale sur les nouvelles tendances du management. Nous définissons les différentes actions à réaliser autour des sujets concernant les techniques d’organisation et de gestion des entreprises pour nous permettre d’anticiper les évolutions et les innovations dans le management des cabinets d’expertise comptable. Cette mission est menée en échangeant et en communiquant avec nos confrères.

Nous avons notamment lancé, fin décembre dernier, une étude auprès des 22 000 experts comptables pour recenser les pratiques managériales novatrices et positives. L’analyse de plus de 2 000 retours d’expérience nous permet d’identifier les meilleures pratiques et axes à développer et à proposer.

 

3) Quels sont les principaux enseignements de l’enquête ?

Nous sommes toujours en cours de collecte et d’analyse des données. Les premiers enseignements mettent en évidence qu’aujourd’hui un bon manager doit aussi être un bon communicant auprès de ses collaborateurs pour expliquer et fédérer autour d’une stratégie et d’un projet commun. En parallèle, et pour compléter l’enquête menée en fin d’année 2017 auprès des experts-comptables, nous avons lancé une autre enquête auprès des 6 000 stagiaires experts-comptables sur les pratiques managériales et innovantes des cabinets et déjà plus de 1 000 réponses ont été collectées.

Nous allons proposer un guide pragmatique qui recensera les bonnes pratiques, mais  aussi des outils et techniques adaptés aux différentes typologies de cabinets et managers. L’ensemble de ces deux études sera présenté lors du 73e Congrès à Clermont-Ferrand.

 

4) En quoi le management est un vecteur de performance ?

Aujourd’hui une partie de nos collaborateurs vont chez nos clients et retrouvent un esprit « start up » dans certaines entreprises. Ils constatent aussi que les aspirations de la génération Y (voire Z) ont fait évoluer le monde de l’entreprise et du « management traditionnel ».

Les managers doivent prendre en compte différents axes de réflexion et de transformation au sein de l’entreprise : amélioration de l’environnement de travail, prise en compte du bien-être et de la qualité de vie au travail, méthodes de management participatives, initiatives pour favoriser l’échange et la convivialité entre collaborateurs (par exemple, l’installation d’un baby-foot qui devient un lieu d’échanges). Ces pratiques managériales positives auront un impact direct sur la performance, la productivité mais aussi sur l’engagement des collaborateurs et l’attractivité de notre profession.

D’ailleurs, depuis plusieurs semaines je suis en relation avec plusieurs experts-comptables mémorialistes qui travaillent et écrivent sur le thème du management des cabinets et témoignent du besoin urgent d’intégrer le management au sein de nos structures.

 

5) Quelle pratique innovante de management vous a particulièrement marquée ?

Donner plus de liberté à son collaborateur, par exemple dans le choix de son équipe lorsque cela est possible, lui accorder aussi le droit à l’erreur, accepter l’échange sur la définition de sa rémunération, le laisser rechercher des synergies collaboratives…

 

6) Pour les experts-comptables qui souhaitent revoir leur pratique du management et qui ne savent pas par quoi commencer, que leur recommanderiez-vous ?

Tout d’abord de venir au congrès national de Clermont-Ferrand du 10 au 12 octobre 2018.

Nous allons organiser des conférences  pour présenter les dernières tendances et innovations en matière de management. Et nous allons aussi réunir des intervenants qui viendront échanger concrètement sur les bonnes pratiques mises en œuvre dans les cabinets mais aussi sur les nouvelles attentes des stagiaires experts-comptables.

%d blogueurs aiment cette page :