Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Linkedin : optimisez votre pratique

Nouveauté : optimisez votre pratique de Linkedin

Après Twitter, le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables propose une nouvelle fiche pratique pour aider les experts-comptables à prendre en main ou à mieux maîtriser LinkedIn.
Il s’agît du principal réseau social professionnel, d’où l’importance de bien soigner et exploiter sa présence sur LinkedIn.

 

Téléchargez la fiche pratique LinkedIn en cliquant ici

 

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils complémentaires de la fiche pratique pour bien gérer LinkedIn.

1. Créer une page profil selon vos objectifs et vos cibles

Pourquoi est-on présent sur LinkedIn ? A qui souhaite-t-on s’adresser ? Une page pour votre cabinet n’est pas suffisante car votre futur client choisit autant un cabinet qu’un expert-comptable. LinkedIn fait aujourd’hui parti du parcours de sélection de l’entreprise en recherche d’un expert-comptable, ne serait-ce qu’à titre de réassurance. Votre page profil doit donc être rédigée en fonction de la perception que vous souhaitez transmettre à vos visiteurs. Au-delà d’avoir une présentation et des visuels soignés, le choix des mots que vous mettez en avant est clé. Il permettra au visiteur de votre profil d’identifier si vous êtes l’expert-comptable qui correspond à ses attentes. Cela permet donc de filtrer vos clients et de vous rendre attractif pour les cibles que vous avez choisies. Pensez donc à rédiger votre profil selon les attentes de la cible que vous souhaitez attirer.

2. Adapter vos contenus

 Le challenge des médias sociaux est de capter l’attention de votre cible qui parcourt son fil d’actualité, le plus souvent depuis un smartphone. 5 bonnes pratiques pour accrocher l’audience en pleine lecture diagonale :

  • des visuels impactant centrés sur un objet pour être visible sur un écran mobile ;
  • un nom et une photo ou logo de profil identifiables sur mobile ;
  • un nom de rubrique court et explicite entre crochets ;
  • un titre et une accroche de post courts avec les mots essentiels au début pour être lus ;
  • un lien avec une page de destination proposant une continuité visuelle avec l’image du post.

Si le texte de destination est long, proposez des intertitres accrocheurs entre les paragraphes. Les contenus les plus efficaces sont ceux qui répondent aux questions que se posent vos cibles.

3. Faut-il créer une page vitrine ?

 LinkedIn vous propose la possibilité de créer une page « affiliée » ou une page « vitrine ». Ces deux types de page sont rattachées à la page Entreprise de votre cabinet. Une page « affiliée » a pour vocation de présenter une filiale. Une page « vitrine » a pour vocation de présenter une gamme de services ou produits. Il peut être intéressant de créer ce type de page lorsque l’on possède une activité pour une cible particulière qui n’est pas intéressée par votre activité principale. Cette cible particulière sera nourrie avec des contenus dédiés qui répondent à ses attentes. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’une page LinkedIn attire et fidélise lorsqu’elle publie régulièrement des contenus. Or, créer une page supplémentaire suppose des ressources et un retour sur investissement. Avant de créer une page affiliée ou vitrine, vous devez donc valider que vous avez les moyens de l’animer dans le temps et que cette approche dédiée répondra à vos objectifs.

4. Mettre en place une veille

 Sur LinkedIn, vous avez plusieurs possibilités pour mettre en place une veille selon vos objectifs. Tout d’abord, vous pouvez suivre les personnes qui font référence dans votre profession ou bien vos concurrents. Ensuite, vous pouvez demander à rejoindre des groupes de discussion selon vos centres d’intérêts. Enfin, vous pouvez suivre vos clients pour être informé de leurs actualités. Pour aller plus loin dans le suivi de vos clients et prospects, LinkedIn vous propose l’application professionnelle Sales Navigator. C’est un service payant qui vous permet d’exploiter LinkedIn comme un véritable outil de CRM.

5. Se méfier de LinkedIn ?

 Quelles menaces peut-on rencontrer sur LinkedIn ?

1) Cybercriminalité : on y rencontre également des « fakes » ou des tentatives de chantage aux données intimes mais LinkedIn mène la chasse face à ces menaces.

2) Failles de sécurité : LinkedIn est un réseau social qui jusque-là semble avoir été épargné par les problèmes de sécurité. Néanmoins, il faut rester vigilant car LinkedIn a été racheté par Microsoft en 2016, et ce dernier connait des failles de sécurité récurrentes avec Windows 10. La crainte des professionnels est la perspective d’être obligé passer par un compte Microsoft pour se connecter à LinkedIn, ce qui est arrivé à plusieurs filiales achetées ces dernières années (Skype, Minecraft…).

3) Exploitation des données personnelles : ces dernières années, LinkedIn a reçu des plaintes de membres concernant l’utilisation de leur email. En 2018, LinkedIn a lancé un programme de conformité au RGPD en partenariat avec la CNIL irlandaise. Les membres de LinkedIn doivent se protéger en limitant leurs publications aux contenus professionnels qui peuvent être rendus publics.

Il ne faut pas non plus oublier que Bercy a investi 20 millions d’euros dans un logiciel de datamining pour surveiller les contribuables sur les réseaux sociaux…

Frédéric CAMPART

Directeur Associé de STATION NEXT

%d blogueurs aiment cette page :