Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Rapport Villani : l’IA aussi à l’ordre du jour pour les experts-comptables

Rapport Villani : l’IA aussi à l’ordre du jour pour les experts-comptables

Alors que le rapport Villani met en lumière la place de la France dans l’intelligence artificielle, l’IA est sans doute l’innovation qui va le plus bouleverser le métier d’expert-comptable.

Concept créé par John McCarthy (également pionnier du Cloud computing), l’intelligence artificielle (IA, ou AI en anglais pour Artificial Intelligence) se définit comme la simulation d’intelligence par des machines au moyens de différentes techniques, faisant notamment appel aux sciences cognitives, aux réseaux neuronaux, aux mathématiques et à l’informatique. L’IA trouve des applications aussi bien dans les tâches répétitives que dans la résolution de problématiques complexes.

Le Rapport Villani qui vient d’être publié exprime la volonté de faire de la France un pays phare de l’intelligence artificielle. Dès janvier 2018, Facebook et Google avait  annoncé la création de centres R&D avec des investissements significatifs dans l’IA. Toutefois, les deux pays qui concentrent l’essentiel de l’investissement dans l’IA demeurent les Etats-Unis et la Chine.

En novembre 2017, l’étude Blackline-Censuswide avait souligné l’accueil favorable des entreprises françaises à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les secteurs financiers et comptables. Un tiers des directions administratives et financières des grandes entreprises françaises utilisent déjà l’IA, que ce soit pour automatiser des tâches, améliorer les processus de recrutement ou mettre à jour des reportings.

L’impact de l’IA dans les missions de base des experts-comptables est souvent limité à l’accompagnement ou au remplacement des humains dans les tâches répétitives, qu’il s’agisse de saisie ou d’échanges de données. Ce sont des applications essentielles pour gagner en productivité et en efficacité. C’est aussi une opportunité pour que les collaborateurs consacrent plus de temps à la relation avec les clients.

L’impact de l’IA est aussi considérable dans les missions de conseil des experts-comptables. La capacité à traiter des grands volumes de données et à produire des analyses est une opportunité pour les cabinets qui veulent apporter plus de valeur à leurs clients : meilleure réactivité, analyses en temps réel, analyses sectorielles, comptes prévisionnels…

Ces applications ne sont pas pour demain mais pour aujourd’hui. Les experts-comptables qui le souhaitent peuvent déjà tester ces outils qui transforment leur métier. Des éditeurs de logiciel français sont présents, notamment de nouveaux acteurs que l’on retrouve au sein des deux incubateurs parisien et lyonnais dédiés aux FinTech, le Swave et le B612.

Le rapport Villani formule une série de recommandations pour permettre à la France de rattraper son retard en matière d’intelligence artificielle accessible sur le lien ci-après.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000159-donner-un-sens-a-l-intelligence-artificielle-pour-une-strategie-nationale-et

%d blogueurs aiment cette page :