Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Dirigeants de PME et ETI face au digital

Dirigeants de PME et ETI face au digital

Selon une enquête de Bpifrance Le Lab, la transformation digitale est la grande oubliée des PME ET ETI.

Réalisée auprès de 1 814 dirigeants de PME et d’ETI françaises, l’étude révèle que 45 % d’entre eux n’ont pas de vision de la transformation digitale de leur entreprise, et parmi ceux qui en ont une, 63 % n’ont pas ou peu établi de feuille de route. Du fait de l’absence d’objectifs et de moyens clairement définis, la transformation digitale est vouée à l’échec. Le manque d’exploitation des données, qui est un enjeu fondamental, est symptomatique de cette situation. 61 % des dirigeants n’ont pas ou peu mis en place d’outils de collecte et de valorisation des données. De même, ils sont 60 % à ne pas ou peu utiliser les données pour améliorer leurs offres ou la relation client.

Par ailleurs, le retard n’est pas seulement un problème de mise en œuvre. 20 % des dirigeants estiment que le temps de la transformation digitale n’est pas venu pour leur entreprise et 47 % estiment que le digital n’aura pas d’impact majeur sur leur activité d’ici 5 ans. Or, la transformation digitale n’est pas qu’une mise à niveau technologique passant par la digitalisation des outils et des process. C’est une nouvelle manière de créer de la valeur en réinterrogeant son business model dans un contexte digital. Elle appelle ainsi une transformation globale de l’entreprise centrée sur le client, l’organisation et les partenaires de l’entreprise. La technologie venant en appui.

En outre, trois profils de maturité digitale émergent de l’enquête :

– les « sceptiques » (38 %) qui ne croient pas à la révolution digitale ou demandent encore à en être convaincus. Leur défi est de s’acculturer et d’initier le projet de transformation ;

– les « apprentis » (52 %) qui ont compris l’importance de la transformation digitale et ont déjà engagé quelques actions en ce sens. Leur objectif est de structurer leur projet ;

– les « conquérants » (10 %) qui sont pleinement engagés dans la transformation digitale de leur entreprise et bougent de nombreuses lignes. Il leur reste à fédérer les équipes autour du projet de transformation.

Enfin, l’implication du dirigeant est essentielle à la réussite du projet de transformation, car c’est à lui de l’initier, de le porter et de le partager auprès de ses collaborateurs. Or, seulement un quart des dirigeants associent leurs équipes opérationnelles au projet de transformation.

09/01/2018 – BPI France – http://www.bpifrance.fr/

En savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :