Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Transformation numérique : un dopant pour le marché du conseil français

La transformation numérique dope le marché du conseil français

En 2017, le marché du conseil français a enregistré son plus fort taux de croissance depuis plus de dix ans, à 6,2 %, pour atteindre 4,55 milliards d’euros de chiffre d’affaires, selon l’étude annuelle du cabinet de recherche et de stratégie Source Global Research.

Observée dans l’ensemble des secteurs, cette croissance s’est particulièrement vérifiée dans celui du commerce de détail (9,7 %) « où la montée soutenue de l’e-commerce continue de perturber le modèle traditionnel des magasins en dur », précise l’étude.

Le secteur des services financiers a connu la troisième plus forte hausse, alimentée par une régulation toujours plus complexe et par des projets de transformation numérique qui ne cessent de croître et poussent les sociétés à faire appel aux consultants. « La digitalisation a été le sujet phare en France, les entreprises réalisant des investissements considérables dans ce domaine, relève Source Global Research. La robotique et l’automatisation étaient également dans l’esprit de tous les consultants à l’heure où les clients, particulièrement dans le secteur des services financiers, cherchent à simplifier les processus et à réduire leurs coûts dans le back office. »

Concernant les types de services, tirés notamment par la cybersécurité, le conseil en « risque et régulation » a connu la plus forte croissance en 2017, avec une hausse de 8,4 %. Il est suivi de près par la « technologie » qui s’installe comme le deuxième service le plus porteur « grâce à son importance dans les travaux de digitalisation qu’entreprennent les entreprises ».

Les Big Four font partie des cabinets ayant enregistrés les croissances les plus hautes, « bénéficiant de la demande sur les questions de régulation et récoltant aussi les fruits de leurs investissements dans les services technologiques et les solutions de bout-en-bout », remarque Source Global Research, mais les cabinets spécialisés en stratégie et en technologie affichent eux aussi de « bons niveaux ».

Même si la demande est importante, les consultants ont connu une très forte concurrence dans ce marché qui évolue continuellement. Malgré tout, ces derniers se montrent particulièrement optimistes quant aux perspectives offertes par 2018 « puisqu’ils s’attendent à ce que le niveau d’activité qu’ils ont connu sur la deuxième moitié de 2017 se poursuive cette année, avec un intérêt toujours accru pour la digitalisation et le désir de croissance des entreprises ».

17/04/2018 – Les Echos

Lire plus sur Les Echos

%d blogueurs aiment cette page :