Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur
Twitter en pratique

Twitter, en pratique

Le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables propose une série de fiches pratiques afin d’aider les experts-comptables à prendre en main ou à mieux maîtriser les médias sociaux pour atteindre leurs objectifs professionnels.

 

Téléchargez la fiche Twitter en cliquant ici

 

Voici quelques conseils pour bien démarrer avec Twitter.

1. Définir des objectifs

La 1re question à vous poser est de savoir pourquoi vous souhaitez ouvrir un compte Twitter pour votre cabinet d’expertise-comptable. Passer du temps sur Twitter doit vous permettre d’avoir un meilleur retour sur investissement pour atteindre vos objectifs.

Les 5 principaux objectifs de Twitter :

1) faire de la veille en suivant des comptes de références sur vos thématiques ;

2) diffuser des contenus originaux ou partager des actualités sur vos thématiques ;

3) proposer une interface de service client au moyen des messages privés ;

4) relayer vos événements de type conférence, atelier ou webinaire ;

5) constituer une base de prospects et de développement commercial.

 

2. Définir des cibles selon les objectifs

La 2e question à se poser est de savoir si vos cibles utilisent Twitter ? Les médias et les influenceurs sont très présents sur Twitter, mais il faut vérifier si vos clients utilisent Twitter. Pour cela, vous pouvez, d’une part vous rendre sur leur site Web et vérifier s’ils indiquent un compte Twitter, d’autre part procéder à des requêtes sur le moteur de recherche de Twitter. Si une partie significative de vos clients est présente, vous pourrez les inviter à suivre votre compte Twitter et à vous adresser des questions par messages privés.

 

3. Définir une ligne éditoriale

Dès lors que vous aurez validé vos objectifs et vos cibles vous devez vous demander ce que vous allez poster sur Twitter. Pour attirer l’attention de vos clients et prospects, la meilleure approche consiste à répondre aux questions qu’ils se posent ou qu’ils devraient se poser. C’est encore mieux si les réponses sont en lien avec les missions de conseil que vous pouvez leur proposer. La bonne pratique n’est pas de communiquer directement sur vos prestations mais de publier sur votre site web des articles d’expert ou des conseils pratiques que vous allez relayer sur Twitter. Pour émerger dans les fils d’actualités de vos cibles, il est préférable de définir quelques axes thématiques sur lesquels vous pouvez vous positionner comme référent. Suivez les statistiques régulièrement pour mesurer la performance de vos publications.

 

4. Mettre en place une veille

Pour démarrer une veille, vous pouvez rechercher sur Twitter les comptes des médias ou des personnalités qui vous intéressent et vous abonner à leurs comptes. Ensuite, le suivi de leurs posts dans votre fil d’actualité vous permettra de faire un tri sur les comptes réellement pertinents pour vous. Vous pourrez vous désabonner de ceux qui ne le sont pas. Vous pourrez identifier de nouveaux comptes à suivre si les comptes que vous suivez partagent régulièrement des posts d’autres comptes qui retiennent votre intérêt. Vous pouvez aussi consulter les abonnements ou les listes des comptes que vous suivez pour identifier de nouveaux comptes pertinents à intégrer dans votre veille sur Twitter. Votre veille vous permettra aussi de nourrir les publications de votre compte.

 

5. Gérer Twitter au quotidien

Certains se disent « je n’ai pas le temps de faire cela en plus ! ». Votre quotidien est chargé et pour justifier ce temps passé sur Twitter on en revient à la question initiale : « quel est mon retour sur investissement ? ». C’est là où la notion de « gérer Twitter au quotidien » est essentielle. Si votre compte est bien organisé, vous gagnerez sans doute du temps pour réaliser une veille ou suivre des échanges avec des clients ou des prospects. En matière de médias sociaux, il faut éviter de vouloir être présent avec plusieurs comptes sur Facebook, Twitter ou LinkedIn si vous ne les gérez pas. Il est préférable de se concentrer sur ceux qui répondent le mieux à vos objectifs et à vos cibles pour publier régulièrement et répondre rapidement aux questions qui se présentent. Il ne faut pas ouvrir de compte si vous n’êtes pas sûr de pouvoir l’alimenter régulièrement, ou alors limitez-vous à une activité de veille.

 

6. Se méfier de Twitter ?

On peut résumer les dangers de Twitter en 3 points :

1) Surveiller les comptes qui vous suivent et ceux que vous suivez, il existe un certain nombre de faux comptes ou « fake » ou « bot » ; mais ils sont moins nombreux depuis la suppression massive de ces comptes par Twitter depuis le 1er semestre 2018 ;

2) Twitter est le premier média social en termes de polémiques et de débats politiques et sociaux ; en tant que compte professionnel, vous devez éviter de rentrer dans ces échanges pour ne pas nuire à votre image ;

3) Eviter de mélanger vos centres d’intérêts personnels et professionnels sur un même compte Twitter.

 

Frédéric CAMPART

Directeur Associé de STATION NEXT

 

%d blogueurs aiment cette page :