Programme d'accompagnement de l'expertise comptable à la transition numérique
Suivez-nous sur

Vivatech : l’Ordre et la Compagnie en accélérateurs de croissance

Inscrire Paris à l’agenda mondial du digital, à l’instar du Consumer electronics show de Las Vegas, du Mobile World Congress ou Smart cities expo de Barcelone, telle était l’ambition (réussie)
de Vivatech, du 15 au 17 juin dernier, dont le Conseil supérieur de l’ordre des experts comptables et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes étaient les partenaires actifs.

Plongée dans l’écosystème numérique
68 000 visiteurs, des dizaines de grands groupes et près de 6 000 startup. C’est cela, Vivatech, qui a tenu mi-juin sa deuxième édition. Avec un nom pareil, on pouvait s’attendre à communier lors de « LA » grande messe du numérique, sur un territoire peuplé de robots et de licornes qui ne communiquent que par algorithmes. Vitrine de l’innovation, ce salon offre surtout l’opportunité d’une plongée dans un écosystème dont il est utile d’apprendre les codes. Mais Vivatech c’est aussi et sur-tout un lieu où se rencontrent des projets et des hommes…
Ce genre de rencontres, les professionnels du chiffre le connaissent bien, mieux, c’est leur métier de les rendre possibles, de les rendre fructueuses, de les rendre efficaces. D’où l’idée toute simple d’aller le rappeler aux geek de tous poils et autres startuper bar-bus des générations X et Y

Un coaching center en mode open source
Etape une : jouer collectif et associer CAC et experts-comptables sur un même lieu pour offrir le plus large panel d’approches. Cela s’appelle « coaching Center » et cela prend place sur 100 m², au cœur de l’espace Accelerate de Vivatech. Etape deux : composer la bonne partition, celle qui sonne juste aux oreilles des techies, en configurant l’offre au plus près du besoin. A bien y réfléchir, les enjeux des startup sont identiques à ceux des TPE ou des PME avec un handicap supplémentaire : convaincre de la pertinence de projets dont on ne comprend pas tout sur des marchés dont on ne connaît pas tout non plus. Et c’est là l’intérêt de la démarche : rappeler que lever des fonds, choisir le meilleur environnement juridique et fiscal, opter pour les statuts les plus adaptés, anticiper sur les besoins de croissance, cela repose sur une expertise, une expérience. Celle des métiers du chiffre. Etape trois : réunir une trentaine de confrères motivés pour des échanges (plus de deux cents rendez-vous tenus) toujours fructueux et parfois singuliers… Comme ce dialogue engagé en français, puis très vite en anglais avant de s’installer définitivement en ukrainien, langue d’origine du coach et du coaché !

A l’heure du bilan, l’engagement conjoint des deux institutions à Vivatech confirme la pertinence de l’adage « de l’échange naît la richesse ». Il faut croire que l’économiste Adam Smith était un philosophe caché…

Retours d’expérience

Anna Osipa CAC et EC

De belles rencontres et plusieurs rendez-vous pour des benchmarks juridiques et fiscaux lorsqu’il s’agit de créer une filiale en France plutôt qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni (dont les perspectives de Brexit font décidément très peur…)

 

Sophie Serrero Startuper dans l’e-santé
(5th dimension)

La solution pour ne plus placer son téléphone portable contre ses lunettes consiste à les transformer en objets connectés…  « Installée en Suisse, je me verrais bien revenir en France pour lancer le produit. Je suis venue vérifier l’attractivité de l’environnement et j’ai trouvé au coaching center pas mal de réponses ».

 

Aymeric Dormeau CAC (membre de la commission numérique et innovation) et EC

Des profils variés et des approches originales pour des conseils en stratégie et en internationalisation : intégration d’intelligence artificielle (IA) dans le management, plateforme d’échanges pour l’Afrique et même une startup qui découvre six mois après sa première facture qu’elle a des obligations comptables !

Cécile Boutin Diplômée d’expertise comptable (10 ans en cabinet) et startuper dans l’économie collaborative BtoBtoC (Bee Boss)

« Mon expert-comptable, c’est mon médecin de famille. Il connaît tellement bien mon activité, ma société, qu’il est capable d’allumer les warnings quand il le faut et surtout d’anticiper nos besoins. Nos rendez-vous mensuels en font un coach hors pair. »

 

Stéphane Mattei EC et CAC

La startup qui décode les startup, il l’a rencontrée (Ethercourt.io) ! Ajouter à la vision financière et économique de l’expertise comptable une évaluation technologique par des experts en technologies (changement climatique, e-santé, etc), il fallait y penser, surtout quand on veut diminuer le risque pour les investisseurs. Un beau sujet pour les commissions des deux institutions.

 

Sanaa Moussaïd Présidente du Comité Transition numérique du CSO

« Vivatech, c’est un peu une jardinerie digitale. J’y ai trouvé des graines d’innovation que nous allons faire pousser au sein du comité. Et notre coaching center, c’est le corner des experts pour accélérer la croissance des meilleures graines ! Il s’est affirmé comme une zone d’expertise très efficace ».

%d blogueurs aiment cette page :